Derniers sujets
» Hey ! Vlà ti pas que y'a des survivants
Mar 28 Juil - 12:58 par psiD

» Le carnet d'entrainement
Ven 23 Jan - 10:12 par subzro

» nolimitmen le retour du fofo
Ven 19 Sep - 18:02 par maudio974

» cake proteine..
Mer 14 Mai - 21:06 par josepec

» la whey protéine
Mer 14 Mai - 20:51 par josepec

» La Prise de Masse Musculaire
Sam 22 Mar - 20:33 par francky57

» COMMENT CONCILIER... MUSCULATION-AGE ET DIABÈTE 2
Mer 9 Oct - 18:45 par ego

» livre sur la musculation
Jeu 29 Aoû - 10:24 par Papikiko

» complement BCAA
Jeu 29 Aoû - 9:32 par Noar


Proteines et fonctions rénales

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Ven 29 Mar - 12:23

impacte whey MP, fight a raison 110g prot/220g glucides.
Pas de botte secrete le corps prends ce qu'on lui donne point barre !
c'est le totale hebdomadaire qui compte, si on lui donne trops, il stock, si pas assé, il destock.
Le post training met le corps dans un état de surabsorption des nutriments glucido-protéique
50g de protéine au déjeuner et idem le soir, je suis donc a 3g/kg environ Smile

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Ven 29 Mar - 12:46

ah je croyais que le corps éliminait le surplus de prot par voie urinaire ? (c'est ce qui ai marqué dans mon cours de biochimie et voix d'acces du médicament)

Si le corps stock, ca forme du gras, mais si on lui donne pas assez il va pas plutot aller cherche l'energie directement dans les prot (muscles) dispo plutot que de métaboliser les graisses ?

Tu aurais pas un article sur la surabsorption des nutriments glucido-proteique ? (mécanisme) ca m'interesse ! Smile
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Ven 29 Mar - 12:49

de prendre autant de prot d'un coup ne risque pas de fatiguer les reins ?
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Ven 29 Mar - 13:44

Je pense que nous avons eu les même cours de biochimie de base des nutriments
D'ailleurs as tu vu noté quelque part dans ces cours que " le corps n'assimile pas plus de 40g de prot /2h 2h30" ?

Si le corps stock, ca forme du gras, mais si on lui donne pas assez il va pas plutot aller cherche l'energie directement dans les prot (muscles) dispo plutot que de métaboliser les graisses ?

d'abord glucide puis lipide puis prot. Mais les fileres énergétiques se superposent et font place l'une à l'autre en fonction de l'éffort à fournir et de sa durée.

Tu aurais pas un article sur la surabsorption des nutriments glucido-proteique ? (mécanisme) ca m'interesse !


Si, apres tu peux taper "fenetre métabolique post-entrainement" sur le net et tu en trouvera plein.
Mais c'est un sujet que nous abordons et avons abordé souvent sur le forum Smile

Il n'y a pas d'études scientifiques qui mettent directement en évidence un lien entre surconsommation de protéine et apparation de pathologies néphrotiques. (je crois avoir ecrit un article basé sur des faits scientifiques sur l'ancien fofo , que j'ai peut etre gardé sur mon PC. au quel cas j'en rettaperai 1 si besoin.)

Mais quitte à avoir une ration hyperprotidique, autant apporté à l'organisme le surplus de protéines au moment ou il en a le plus besoin et suite à l'effort qui justifie cet apport hyperprotidique. apres je reste dans les apports recommandés en protéine durant une période de PDM.
Ceci ne reste que mon point de vue fondé sur ma petite expérience et mes recueils d'informations diététiques et sportive apportées au fil de mes lectures et de mon DU nutrition du sportif.

PS: en recalculant ma diete postée si dessus, je me suis aperçus que j'étais toujours autour de 3000cal.
Je pense donc me servir de l'essential whey en remplacement de l'impact whey pour monter les calories et inclure un peu plus de lipide dans ma diete (10g ou 1cs de vinaigrette/repas par exemple)

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Ven 29 Mar - 15:11

la fameuse fenetre anabolique ! je sais qu'elle permet une disposition tres rapide des nutriment pour contrer l'augmentation de cortisol et donc de limiter le catabolisme ! mais apres il y a question que je me pose

Dans mon cours il est marqué :
pour eviter la baisse d'efficacité des glomérules a long terme, il ne faudrait pas dépasser un certain seuil de proteines par heure a cause de la pression hydrostatique au niveau des cellules de bowman

En effet, pour les 2 reins, le debit de filtration glomerulaires (dfg) est de 125ml/min, avec une pression net de filtration (PNF) qui est en moyenne de 10mmHg.
Les reins regulent automatiquement ce DFG et ce PNF via un mécanisme extrinseque.
Une augmentation de taux de proteines fait chuter ce DFG, et provoque a long terme des calculs rénaux et par la suite une insuffisance rénale.

Ma question est la suivante :

Sachant que les proteines ont une masse moleculaire tres grandes comparé aux autres molécules biochimique, Si on avale une quantité conséquente de proteine en peu de temps cela ne risquerai pas de faire bosser les reins a plein régime trop souvent et de jouer sur sa capacité a filtrer a long terme ?
Donc n'aurait-il pas un seuil de proteine recommandé en fenetre anabolique pour préserver les reins sur le long terme ?

(Désolé pour le roman)

avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par fightmma le Ven 29 Mar - 18:14

2 pointure en diététique , je suis complètement largué Shocked .

merci pour le petit cours Wink
avatar
fightmma
Admin
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 29
Localisation : Le Mans

http://nolimitmen.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Ven 29 Mar - 21:12

merci fight mais je suis pas du tout un expert en diet je reflechi juste en tant que chimiste/biochimiste que je suis Embarassed j'ai pas parlé de diete mais d'un des effets physiologique de certain apport nutritionnel !

Je peux juste t'ecrire des romans sur les caracteristiques physico-chimique des molecules actives et les effets sur le corps mais sans plus Smile

Le nutritionniste du fofo c'est noar ! cheers
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Sam 30 Mar - 7:47

diete mais d'un des effets physiologique de certain apport nutritionnel

C'est exactement ça la diététique et ce qu'on nous apprend en cours (physio/bioch est notre plus gros coef si on le réparti par matière).

Par ailleurs je trouve ca super que tu combine tes cours pour analyser et comprendre les sujet de diététique abordé et ta critique est bien construite et pensée puisque c'est celle qui suit la majorité des pensées actuelles du sujet.

Maintenant le sujet est super intéressant et si on m'embringue la dedans, tout comme toi je vais faire des romans et pour peux que Ob devienne l'arbitre, je pense que mon carnet de suivit va surpasser les meilleurs cours actuellement donné sur le sujet study

Je propose donc qu'on aille créer un topic pour débattre de ce sujet qui -je pense- intéresse tous les NLM

PS: déja l'article que j'ai rédigé sur les consommations en protéines dans le maintiens/dévellopement de la masse maigre permet de comprendre une partie de ma diete grandement inspiré du Protocole IF

PS2: en esperant que vous puissiez retrouver le fil de mon carnet au dessus de nos romans affraid

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Sam 30 Mar - 8:25

Ce que je voulais dire c'est que j'ai pas de cours de dietetique a proprement parlé ^^ mes cours consistent juste à étudier les caracteres physico-(bio)chimique des molecules actives dans le cadre de la santé humaine ^^ on regarde en plus les effets de l'abus de certaines substances et les mécanismes d'action ^^
Et oui noar partager sur un autre topic avec toi serai top (histoire de désengorger ton topic de suivi ! )

Je vais jeter un coup d'oeil a tes articles ! Smile
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Sam 30 Mar - 9:16

Oui, et je t'expliquais que justement en diététique nous avons les memes cours de physio-bioch traitant "les caracteres physico-(bio)chimique des molecules actives dans le cadre de la santé humaine ^^ on regarde en plus les effets de l'abus de certaines substances et les mécanismes d'action ^^"

Pour mon topic, je crois que c'est foutu maintenant Bravo lol

non mais je referai un point dans une semaine ou 2 pour remettre les pendules à l'heure et partager les changements diet/training aux quels je suis entrain de procédés.
J'ai fais ma sortie de 1h30 hier en cap, et j'ai réaliser que ca faisait depuis surement 2 moi que je n'avais plus aligné cette durée (ma derniere sortie longue s'etait constituée de 1h cap+30' velo seuil+1h cap). eh bien ca se fait sentir ...

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Sam 30 Mar - 9:34

En musculation, l'idée bien souvent admise par la majorité des pratiquants, est qu'il faut augmenté ces apports en protéines "manger du muscle pour faire du muscle".
Il est aujourd'hui bien établit qu'un apport en protéine trop élevé par des personnes dont les systèmes néphrotiques (rénaux) sont défaillants, engendre un stress supplémentaire sur l'organe déjà en mauvaise état. D'où l'instauration de régime normoprotidique strictement controlés entre 0,9 et 1,1g de protéine/kg/pdc (mais cela pourra varié selon le degré de la pathologie et du traitement encourut).

Cependant, le débat reste encore entièrement ouvert sur les individus en bonne santé.

Ainsi, je vous propose donc d'entamer le débat en vous postant un petit article sur les risques potentiels d'un apport trop élevé en protéines chez le sportif:

Nous parlons donc ici d'un apport en protéine excedentaire, que l'organisme va devoir métaboliser.

Les acides aminés sont dégradés dans l'estomac par le pH acide et les pepsines et dans l'intestin par des protéases.
Les acides aminés ne sont pas stockés dans l'organisme, contrairement au glucose et aux lipides. Le corps a développé tout un système pour utiliser les acides aminés en excès au maximum comme combustibles.
Chez les animaux uréotéliques (notamment les mammifères, dont l'homme), l'urée est le principal produit d'élimination du métabolisme azoté.
Le cycle de l'urée est utilisé par l'organisme afin de le détoxifier de l'ammoniaque produit suite au métabolisme azoté (acides aminés/ protéine). L'ammoniac issu de la dégradation des acides aminés dans le tube digestif est transformé en urée dans le foie et toute dégradation du foie entraine une augmentation du taux d'ammoniac dans le sang. Le foie permet donc la production d'urée qui est une version solubilisée de l'ammoniac afin de pouvoir lui faire rejoindre la circulation sanguine puis les reins.


L'excrétion urinaire de l'azote augmente les pertes hydrique et justifie donc une consommation hydrique majorée suite à une majoration des apports protéiques. Il est donc important chez le sportif -dont la sudation est aussi plus importante- de veiller a une bonne hydratation afin d'éviter la rétention de l'urée, produit toxique pour l'organisme.

En théorie, un apport excessif de protéines et d'acides aminés nécessite une suractivité du foie et des reins (hyperfiltration, on rejoins les notions de pressions oncotiques abordées part MTC75)
TOUTEFOIS, d'un point de vue clinique, il ne semble pas que le foie ou les reins pâtissent d'un apport excessif en protéines.
PAR CONTRE, il est bien connu qu'un apport important en protéine stimule l'excretion urinaire EN CALCIUM -ce qui sera d'autant plus préjudiciable chez les femmes dont les risques d'ostéoporose sont avérés-

Un exces de consommation de protéines animales peut également engendrer des taux sanguins d'acide urique trop élevé (homme: 35-70mg/l ; femme: 25/60mg/l). Hors dans le sang, l'acide urique est sous forme de sels solubles (urate) pouvant redevenir insoluble lorsque son taux s'élève significativement et ainsi précipité; en particulier au niveau articulaire (crise de goutte) ou des reins (colique néphrétique et Insuffisance rénale au long terme).

Chez le sportif, l'uricémie est augmentée suite a des exercices intenses lorsque le débit d'utilisation d'énergie dépasse les possibilité de resynthese d' ATP, aboutissant à la formation d'AMP recyclé en IMP (inosine Monophosphate) et ammoniaque.
Cette élévation de l'uricémie sera toutefois sans conséquence chez le sujet sain dont le niveau initiale en acide urique est normale; le risque d'nflammation articulaire ou de calcules rénaux ne s'accroit seulement chez les sujets déjà à risque


Source: nutrition et bioénergétique du sportif-STAPS collection

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Sam 30 Mar - 9:38

« Est-ce que les individus en bonne santé doivent avoir des craintes vis à vis des régimes riches en protéines?»

Une étude récente (1) apporte des éléments de réponse à cette question. Dans cette étude, deux groupes d'athlètes ont étés suivis pour voir les potentielles conséquences d'une prise importante de proteines sur la fonction rénale. Le premier groupe était constitué de culturistes pratiquant la musculation et le second d'athlètes entrainés (cyclistes, rameurs, pratiquants d'arts martiaux). Des analyses de sang et d'urine étaient faites pendant le repos et également pendant l'entrainement.

En moyenne, les culturistes avalaient 3900 calories et 169g de proteines par jour (1,94g/kg de poids du corps) alors que les autres groupes prenaient 2600 calories et 99g de proteines par jour (1,35g/kg). Certains des culturistes consommaient plus de 2,8g/kg de poids du corps de proteines.

La balance azotée, c'est à dire la mesure de la quantité de proteines ingérées moins la quantité éliminée par le corps, était positive chez tous les athlètes qui mangeaient plus de 1,26g de proteines/kg et n'affichait pas de différences entre les groupes.

Bien que quelques paramètres sanguins (acide urique et calcium) étaient plus élevés chez les culturistes, il n'est apparu aucune corrélation entre la prise de proteines et les marqueurs de la fonction rénale (clearance de la créatinine, taux d'excrétion d'albumine et taux d'excrétion de calcium).

Les chercheurs ont conclu que la prise de proteines sous 2,8g/kg de poids du corps ne diminue pas la fonction rénale. L'étude montre que les régimes riches en proteines ne semblent pas être néfastes pour les reins des athlètes.

Regular high protein diets have potential health risks on kidney function in athletes? [Poortmans JR, Dellalieux O. International Journal of Sport Nutrition, 2000]

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Sam 30 Mar - 10:08

Nickel j'aurai pas dit mieux ! Smile mais je tiens juste a apporter une petite précision :

"Les acides aminés sont dégradés dans l'estomac par le pH acide et les pepsines"

J'irais plus dans le sens où c'est les liaisons peptidiques qui seront hydrolysées pour redonner les acides aminés qui composent les proteines, et a plus petite echelle, les peptides.

Question : sachant que la pepsine hydrolyse uniquement les liaisons peptidique avant les aromatiques, le métabolisme des autres proteines commencerait donc a partir de l'intestin et pas dès l'estomac ?

"Il est donc important chez le sportif -dont la sudation est aussi plus importante- de veiller a une bonne hydratation afin d'éviter la rétention de l'urée, produit toxique pour l'organisme."

Afin de reguler aussi la pression oncotique aussi pour tout simplement eviter les oedemes et les pathologies néphrétiques, Car certes il existe une population en insuffisance rénal congénitale mais rappelons aussi que cette pathologie peut etre induite par un déséquilibre entre l'hydratation et les nutriments mise a disposition par nos repas Wink
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par fightmma le Sam 30 Mar - 11:35

vous nous régaler tout les 2 , vraiment très intéressent Bravo
avatar
fightmma
Admin
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 29
Localisation : Le Mans

http://nolimitmen.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Sam 30 Mar - 13:19

Question : sachant que la pepsine hydrolyse uniquement les liaisons peptidique avant les aromatiques, le métabolisme des autres proteines commencerait donc a partir de l'intestin et pas dès l'estomac ?

Je ne comprends pas ta question, qu'appelles-tu "les autres proteines" car j'ai l'impression que tu as suvit le raisonnement dans le mauvais sens; les autres protéines seraient plutot celle qui présentent une fonction aromatique dans ce cas. mais je crois que l'on s'éloigne du sujet pour le compliqué encore plus. Car ces protéines ne sont pas toute digérées et ce sont en partie celle dont on se servira pour justement fabriqué des édulcorants; d'ou mon intervention sur ton topic te déconseillant les sirops 0% en post-training

Lors de la digestion,les protéines sont "découpées" en leurs composantes,les acides aminés,qui sont au nombre de 20. Pour ce découpage en acides aminés,les protéines utilisent des enzymes
En effet,les protéines étant composées de plusieurs acides aminés,leur effet est moindre si certains de ces éléments sont manquants. Le corps a besoin de tous les acides aminés pour fonctionner correctement,et certains (les acides aminés essentiels) sont plus importants que d'autres. Quand il en manque,ou qu'ils sont en nombre insuffisant,les protéines ne peuvent pas jouer tous leurs rôles dans le corps humain et sont moins efficaces. La valeur biologique est basée sur celle de la protéine d'oeuf,considérée comme ayant un profil idéal en acides aminés,de valeur 100. C'est la valeur étalon.
La vidange gastrique est le temps pendant lequel les protéines sont dans l'estomac. Plus elles restent longtemps dans l'estomac et meilleure est la digestion (à l'exception de certaines protéines rapide). il faut que les enzymes et autres éléments présents dans l'estomac aient le temps d'agir complètement, en découpant la molécule de la protéine. Si elles passent trop vite, ce découpage n'est pas complet, la protéine est alors mal assimilée et peut ensuite provoquer quelques troubles digestifs. Les nutriments avalés en même temps que les protéines lors d'un repas classique permettent justement de ralentir la vitesse de digestion. Sans ces lipides et fibres, les protéines passent très vite dans le système digestif et n'ont pas le temps d'être digérées. Donc encore moins le temps de faire grossir les muscles !

Depuis,une autre protéine a été découverte,qui a une meilleure valeur biologique,la whey. Néanmoins,la protéine d'œuf reste la protéine qui sert de repère pour mesurer les valeurs biologiques. Plus le chiffre est élevé,et plus la valeur biologique est bonne,donc plus la protéine est complète et sera facilement utilisée par le corps,sans perte.

reguler aussi la pression oncotique aussi pour tout simplement eviter les oedemes et les pathologies néphrétiques,

Il faut toutefois un ensemble de facteurs pathologiques avant d'atteindre l'oedeme par simple déséquilibre des préssions hydrostatique/oncotique! et bien distinguer oedeme et rétention d'eau!

Ceci etant, je pense que c'est bien d'etre précis, mais il ne faut pas oublier qu'un forum est fait pour partagé entre un nombre de membre supérieure à 2 ou 3 mais pour tous les membres présents. Smile

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Sam 30 Mar - 17:07

Tout a fait d'accord avec toi noar ! ne nous ecartons pas du sujet Smile

par rapport a ma question sur le "découpage" des protéines,


Une proteine c'est l'enchainnement d'un bon nombre d'acide aminés, on sait que la pepsine "coupe" les liaisons péptidique uniquement avant une fonction aromatique (phényl) , je me demandais juste si dans l'estomac, on avait tout les enzymes necessaire pour"couper" la totalité de ces liaisons (afin de retrouver nos acides aminés) ou il faille attendre l'intestin pour que tout le reste de la protéine soit découpée ?

Et oui un forum est fait pour partager avec tout les membres donc venez les gars !

avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par mtc75 le Sam 30 Mar - 17:07

En tout cas j'ai bien aimé le petit rappel sur les valeurs biologique ! Smile
avatar
mtc75
Membre
Membre

Messages : 57
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 27
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par ob le Sam 30 Mar - 17:37

Bravo

vais mettre ma science lol

pour la pression oncotique le meilleur moyen d'apprendre les échanges de fluides corporelle reste d'étudier l'hypothèse de STARLING (rappel: l'hypoyhèse de starling c'est le fait que le flux transcapillaire, c'est à dire les échanges d'eau entre le milieu plasmatique et le milieu interstitiel sont régit par 4 types de pression selon la formule qui vous est donnée + le coefficient d'ultrafiltration Kf .
Le Qf (flux transcapillaire d'eau) = pressions qui permettent la sortie d'eau du capillaire - pressions qui permettent l'entrée d'eau dans le capillaire. Ce flux transcapillaire n'est pas le même selon que tu es sur le versant artériel du capillaire ou sur le versant veineux du capillaire. Sur le versant artériel, le jeu des pressions est tel qu'il y a une filtration d'eau qui prédomine alors que sur le versant veineux il y a une réabsorption d'eau qui prédomine du fait de la diminution de la pression hydrostatique capillaire alors que les 3 autres pressions n'ont pas bougés.) Muscle

ensuite faut rappeler que la pression oncotique est un cas particulier de la pression osmotique car la ce sont les protéines qui ne diffusent pas ... et si je rajoute l'effet DONAN...à savoir que cette dernière majore l'effet oncotique de 30%...
Welcome

rappel

La pression oncotique c'est la pression osmotique liée aux protéines non diffusibles, donc c'est la même chose c'est juste un autre nom (la pression osmotique c'est pour toutes les molécules). L'effet Donnan majore la pression oncotique de 30%, après ça se corse parce que selon le cours ça donne une majoration de 30% sur 19 mmHg ce qui ferait 9 mmHg et donc la pression oncotique totale du plasma est de 28 mmHg (moi je vois pas comment 30% de 19 donnent 9 mais vu mon niveau en maths c'est pas étonnant). Voilà j’espère que c'était pas trop confus.

Alors, clairement.
Imagine 2 compartiments séparés par une membrane, ou les milieux intra et extra cellulaire séparés pâr une membrane.

*pression oncotique:
pression exercée par les protéines qui ne traversent pas la membrane, et qui reste donc localisée dans un seul des compartiments.

*pression osmotique:
c'est une pression hydrostatique observée dans un compartiment.
D'ou vient cette pression hydrostatique?
En fait,on a un flux d'osmose, c'est à dire un déplacement d'eau du milieu le moins concentré au plus concentré.Pour empecher l'eau de retraverser la membrane, on a des particules qui sont osmotiquement actives, c'est à dire qui ne diffuse pas donc qui ne traverse pas leur membrane, qui exercent une pression osmotique pour empecher l'eau de fuir,donc, on a de l'eau qui s'accumule,car elle ne peut plus retraverser la membrane à cause de la pression osmotique.
(c'est peut etre pas très clair...et je me répete en plus..)

*effet Donnan:
Quand une molécule chargée(donc un ion)reste confiné dans compartiment, parce que la membrane lui est imperméable,il s'établit un équilibre de donnan, c'est à dire que les autres ions présents dans les 2 compartiments, qui eux peuvent migrer librement à travers la membrane, se distribuent dans chaque compartiment, de façon à créer un équilibre de charge. Ce déplacement des ions de part et d'autre de la membrane por établie un équilibre s'appelle l'effet donnan.

Dans une solution aqueuse, tu as des molécules dissoutes ; ainsi il y a des concentrations (molaire, pondérale...) et en fonction du coefficient de dissociation (le gamma), une concentration en moles cinétiquement actives = concentration osmolaire.

Différence entre concentration molaire et osmolaire ?

du glucose ne va pas se dissocier => gamma =1
concentration molaire = concentration osmolaire

du sel de cuisine (NaCl) va se dissocier en Na+ et Cl- => gamma = 2
concentration molaire x 2 = concentration osmolaire

Comme dans les gaz, on peut mesurer et calculer des pressions:

la pression osmolaire en particuliers, mais aussi des pressions partiels : pression osmolaire du Na+ par exemple ou du glucose... mais aussi la pression osmolaire propres des protéines = pression oncotique.


pour la partie dégradation des protéines

3 processus de protéolyse
.hydrolyse non spécifique (protéases..plusieurs familles et enzymes digestives)
.systéme protéolytique dans le lysome des eucaryotes(recycle prot membranaire) entre autre
.les bactéries et les eucaryotes entre autre l'hydrolyse de l atp par protéolytique ubiquitine protéasome

pourquoi ces différents systèmes et bien pour dégrader les protéines qui sont impliqué dans le cycle cellulaire , la prolifération, l'apoptose,le Control de la transcription, la transduction du signal et la régulation du métabolisme

faut pas confondre avec d'autre processus de protéolyse qui induisent une modification post traductionnelle le clivage entre autre donc c est un phénomène qui ne dégrade pas mais aide a la maturation ...

pour les protéines cela ne s'arrête pas la bien au contraire lol ...
marquage des protéines par l'ubiquitine , mécanisme de marquage par l'ubiquitine avec des exemple poly-d'ubiquinylation, des mécanismes de reconnaissance selective...les ubiquitin protéine ligases...el complexe LUBAC...le devenir des protéines celon leur type de marquage ...les enzymes de désubiquitinylation...le protéasome...

en faite c est super complexe ...

pour faire court sur la digestion des protéines en gros
La masse d’aliments mastiqués passe par le pharynx et traverse l’œsophage, et delà la déglutition se fait par péristaltisme, qui fait progresser graduellement la nourriture dans l’estomac. Delà la nourriture est mélangée avec les jus gastriques contenant de l’acide chlorhydrique, de l’eau et des enzymes qui dégraderont les protéines et d’autres substances.
Et lorsque la nourriture devient en << chyme >>, alors celle-ci quittera l’estomac pour entrer dans le petit intestin, et elle le fera dans l’ordre suivant : D’abord les hydrates de carbones ( sucres ), ensuite les protéines et finalement les gras ( lipides ) qui sont plus lents à digérer. Au moment de l’entrer du chyme dans l’intestin, le pancréas sécrètera ses sucs digestifs, et si des gras sont présents dans la nourriture, alors le foie par la vésicule biliaire sécrètera la bile qui agit comme enzyme. La bile sépare les gras en petites gouttelettes permettant aux enzymes pancréatiques de terminer leur dégradation. Le pancréas sécrète aussi une substance qui neutralise les sucres digestifs dans la nourriture, et sécrète de plus des enzymes qui continueront la dégradation des protéines et des sucres. Et tout ce qui n’a pas été digéré entre dans le gros intestin pour être évacué éventuellement.
Chaque enzyme à la capacité de dégrader une seule substance spécifique. Par exemple, une enzyme capable de dégrader les gras ne peut dégrader les protéines ou les sucres et vice versa.
Nos besoins en enzymes sont énormes et s’ils ne sont pas comblés par l’alimentation, alors notre système ira les chercher dans les cellules (enzymes cellulaires). Et un manque d’enzymes peut causer des rapports, alors si nous avons des gras en extra ceux-ci vont venir tromper nos rapports digestifs. Ce qui veut dire que nous devons éviter les mauvais gras ( saturés et trans ), sinon nous devrons emprunter dans nos enzymes cellulaires, et delà nous manquerons d’énergie. Car dans nos cellules nous n’aurons pas assez d’enzymes, parce que nous les avons prêtées pour digérer les mauvais gras en surplus et de là nous manquerons d’énergie. Les enzymes cellulaires sont là pour protéger les cellules et garder notre énergie ( chaleur ), et de renouveler les cellules. Avec le temps, plus nous mangerons mal, plus nous deviendrons déficient d’enzymes cellulaires et là nous sentirons apparaître toutes sortes de malaises et maladies.
Plus il y a d’enzymes et plus il y a de la vie. Et la capacité que nous avons d’en fabriquer étant limitée, c’est pour cela que nous devons aller les prendre dans une saine alimentation.
résumé de la digestion des protéines
.Digestion prépylorique
● Digestion post pylorique luminale: peptidases pancréatiques
● Digestion de contact : peptidases membranaires
● Absorption des di et tripeptides
● Absorption des acides aminés
● Digestion intraentérocytaire des di et tripeptides
● Absorption des protéines

ensuite je rejoint @noar vais pas développer plus que cela car tout est dis "les facteurs " et la "biodiversité" et d'éventuelle "pathologie" vont entrainer une réponse différentes... afro


Dernière édition par ob le Dim 31 Mar - 19:37, édité 2 fois
avatar
ob
Admin
Admin

Messages : 355
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 39
Localisation : IDF 78

http://nolimitmen.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par fightmma le Sam 30 Mar - 18:11

Pour les enzymes digestives , j'ai vu dans la revue Muscle&Fitness qu'une supplémentation d'enzyme peut être intéressante pour une meilleure disponibilité des nutriments .

qu'en pensez-vous ??
avatar
fightmma
Admin
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 29
Localisation : Le Mans

http://nolimitmen.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par ob le Sam 30 Mar - 18:14

yep entre autre oui c est assez bénéfique
avatar
ob
Admin
Admin

Messages : 355
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 39
Localisation : IDF 78

http://nolimitmen.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par ob le Sam 30 Mar - 18:36

avatar
ob
Admin
Admin

Messages : 355
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 39
Localisation : IDF 78

http://nolimitmen.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Dim 31 Mar - 13:42

c'est cool ob merci, pour ma part je trouve que c'est bien expliqué et justement on comprend mieux les fois ou tu repete.

Par contre :
Au moment de l’entrer du chyme dans l’intestin, le pancréas sécrètera ses sucres digestifs

:p

Et sinon plus sérieusement, j'ai pas bien la totalité du dernier paragraphe mais il y a peut être un mot qui manque : "Et un manque d’enzymes peut causer des rapports" c'est la notions de rapport que je cerne pas bien; est ce le rapport entre les différents nutriments au moment de la digestion ?

En tout cas je te remercis d'avoir pris le temps de rédiger une explication du processus de digestion, je comptais le faire aujourd'hui car ca prend du temps et l'article d'hier m'avait déja bien retardé.

NB: à la fin tu parle de pylor, je me permet juste de faire un rappel que ce dernier est une sorte de "porte".Cette derniere permet de réguler le passage de petites quantités de bolus alimentaire présent dans notre estomac, suite à l'ingestion d'aliments. Ainsi à chaque contraction pylorique, quelques mililitre du bolus acced à la premiere partie de l'intestion (duodenum)

_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par fightmma le Dim 31 Mar - 17:12


C'est exactement celle que j'avais trouvée dans le magasin bio près de chez moi .

La prochaine fois je prendrai celle-là pour tester

http://www.supersmart.com/fr--Gastro-Intestinal--Digestive-Enzymes--0302
avatar
fightmma
Admin
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 29
Localisation : Le Mans

http://nolimitmen.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par ob le Dim 31 Mar - 19:40

faute de frappe mille excuses

[img][/img]
avatar
ob
Admin
Admin

Messages : 355
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 39
Localisation : IDF 78

http://nolimitmen.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Noar le Lun 1 Avr - 19:22

je m'en doute Wink
merci pour le schéma en pasant


_________________
Quand t'en peux plus, t'en peux encore! Pompe
avatar
Noar
Moderateur
Moderateur

Messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 28
Localisation : 95320 saint leu la forêt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proteines et fonctions rénales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum